Groupes de Travail

Présentation

Séminaires
Permanents
Conférences

Groupes
de
Travail

Journées
et
matinées
Scientifiques

 

Activités
en lien
avec la SPRF

Historique

Vidéos

Les groupes de travail sont assurés par les membres de la SPRF

et sont destinés aux AEF

Ils sont destinés en priorité aux Analystes en formation mais certains peuvent être ouverts après contact avec la Secrétaire Générale zoe.andreyev@gmail.com et accord avec le responsable du groupe

 

  • 2021-2022

La psychanalyse entre les langues
Responsable : Zoé ANDREYEV (zoe.andreyev@gmail.com)
Réunions : les 4èmes mardis du mois.
Première réunion le 28 septembre 2021.

Cette année, nous avons pris comme base de travail la lecture du Psychologue surpris de Theodor Reik. Cette lecture nous a permis de penser cet « entre les langues » dans l’écoute psychanalytique même, en prenant la notion de langue au sens large (et non pas seulement au sens restreint des langues « naturelles » comme l’anglais ou l’italien ; mais bien entendu ces situations offrent une représentation « manifeste » de ce que nous cherchons à repérer). Nous partons de notre expérience clinique, quelle qu’elle soit, pour tenter de définir cet « entre-deux » de l’écoute, son rôle dans le transfert et le contre transfert, comment cet espace psychique intermédiaire peut se penser dans la séance, les situations où nous avons le sentiment qu’il ne peut pas s’instaurer, etc. Bref, nous explorons.

Ce groupe est composé de sept personnes et ne prendra plus de nouveaux participants.

Fondements de la technique psychanalytique
Responsables : Elisabeth ABDOUCHELI-DEJOURS (edejours@yahoo.fr) et Jean-Philippe COZ (jeanphilippecoz@gmail.com)
Réunions : les 1ers jeudis du mois.
Première réunion le 7 octobre 2021.

Nous nous proposons de faire ensemble une lecture du livre d’Horacio Etchegoyen : Fondements de la technique psychanalytique (Hermann, 2005). Ce « manuel » est paru pour la première fois en 1986 et a été traduit en anglais en 1991. Au fil des questions sur les concepts théoriques les plus importants de la psychanalyse (le cadre, le transfert, le contre transfert, l’interprétation…) il traverse l’histoire de la psychanalyse et les apports différents des différents courants de pensées, des différentes écoles, sous la forme d’une problématique qui interroge notre pratique.

Nous avons prévu au minimum deux ans pour cet ouvrage somme et ne pouvons accueillir d’autres participants.

English reading group
Responsables : Anna DAL MAS (anna.dalmas@belgacom.net) et Zoé ANDREYEV (zoe.andreyev@gmail.com)
Première réunion : le 11 septembre 2021.

Ce groupe est consacré à la lecture de textes psychanalytiques d’auteurs anglophones dans leur version originale. Ils sont ensuite discutés en anglais également. Actuellement, nous découvrons le livre de Michael Parsons, Living Psychoanalysis (London, Routledge, 2014), ce qui préparera la rencontre souhaitée avec l’auteur.

Ce groupe peut accueillir un(e) participant(e).

À l’écoute du corps
Responsable : Hélène d’AVOUT (helenedavout@hotmail.com / 06 87 38 58 54)
Coanimé avec Muriel GAYET
Réunions : les 2èmes mercredis du mois, à 20h45.
Première réunion le mercredi 15 septembre 2021.

L’idée initiale du groupe de travail « À l’écoute du corps », démarré il y a deux ans, était d’essayer de repérer s’il existait des corrélations entre les éprouvés corporels des participants, à l’écoute d’un matériel clinique et les associations plus secondarisées qui se déploient, pendant la séance de travail du groupe.

Comment penser des éprouvés corporels chez l’analyste ? Sont-ils une sorte de « chimère » signant une imbrication des deux protagonistes où les capacités d’identification primaire, parfois très sollicitées chez l’analyste, signaleraient un besoin de traduction du patient ? Comment le corps pulsionnel, sexuel, le corps « de chair » de l’analyste est-il engagé dans son écoute ? Comment les différents registres de symbolisation peuvent-ils coexister, s’éclairer, s’enrichir, s’annuler ?

La modalité consiste à laisser libre cours aux associations des participants, en étant plus particulièrement réceptifs aux éprouvés corporels, impressions sensori-motrices, émotions traversant les participants, attentifs également à la prosodie, au rythme, lors de la présentation clinique d’une séance d’un patient en analyse ou en thérapie. Laisser ce temps pour éprouver ce qui peut l’être. A la fin, le présentateur, jusque-là silencieux, peut déployer ses propres associations, y compris ses sensations corporelles, en écho à celles des participants.

Ce groupe est ouvert aux Membres et Analystes en Formation et peut encore accueillir deux participants.
Les personnes intéressées peuvent contacter Hélène d’Avout.

Groupe de lecture de Freud
Responsables : Hélène D’AVOUT (helenedavout@hotmail.com) et Catherine LACHENY (catherine_lacheny@yahoo.fr)
Réunions : les 1er mardis du mois, de 21h à 23h.
Première réunion le mardi 7 septembre 2021.

Ce groupe de travail poursuit depuis trois ans une lecture chronologique de Freud, en essayant d’articuler les textes étudiés avec les questions qu’ils suscitent, issues de notre travail clinique. Au fil de nos échanges, rendus difficiles cette année par le dispositif visio, nous avons abordé les écrits freudiens entre 1911 et 1920 avec « Au delà du principe de plaisir » introduisant la deuxième topique et la pulsion de mort. Pour la quatrième et dernière année, nous repartirons des nouvelles perspectives de 1920 jusqu’à « L’homme Moïse » ultime texte scandaleux de Freud.

Ce groupe ouvert aux analystes en formation et aux personnes extérieures à la SPRF qui souhaiteraient échanger avec d’autres, à partir de l’œuvre de Freud, peut accueillir des nouveaux participants.

Groupe de préparation au CPLF

Responsables : Elisabeth ABDOUCHELI-DEJOURS (edejours@yahoo.fr) et Jean-Philippe GUEGUEN (jeanphigueguen@orange.fr)
Réunions : les jeudis 13 janvier, 10 mars, 14 avril et 12 mai 2022, de 21h à 23h.

Groupe de préparation au Congrès des Psychanalystes de langue française qui se tiendra du 26 au 29 mai 2022 à Paris. Le thème est « L’objet ». Nous proposons 4 réunions pour discuter des 2 rapports :

    • Josiane Chambrier-Slama (SPP) : « Objet analytique et objet-analyste »
    • Jean-Yves Tamet (APF) : « Émergences de l’objet »

Ce groupe peut accueillir 6 participants

Transfert(s) et contre-transfert
Responsable : Jolanta TIJUS-GLAZEWSKI (jolanta.tijusglazewski@gmail.com)
Réunions : les 1ers lundis du mois.
Première réunion le lundi 4 octobre 2021 à 21h.

Revenir aux fondamentaux « transfert(s) et contre-transfert », ce couple en résonance qui est le moteur le plus puissant de la psychanalyse mais aussi le lieu de ses résistances et dont l’interprétation est le révélateur.
L’idée de ce groupe de travail est d’approfondir les textes, de Freud en premier lieu bien sûr, qu’il s’agisse des premières théorisations d’avant 1920, ou de ses avancées avec la deuxième théorie des pulsions jusqu’à l’Abrégé de psychanalyse.
Ensuite nous travaillerons à partir de ses successeurs (Winnicott, Bion, Glover…), puis d’auteurs plus contemporains (Neyraut, Bonnet, Denis, Parat, Green, Chabert…) au fil des questions des participants pour approfondir comment les psychanalystes formalisent les différentes questions que font émerger ces concepts de transfert et de contre-transfert au regard de leur clinique. Nous utiliserons associativement des vignettes cliniques évoquées par nos recherches, pour permettre un abord dynamique entre théorie et clinique. Nous poursuivrons cette année le travail à partir de la clinique de Freud, puis nous nous tournerons vers des auteurs contemporains.

Ce groupe peut accueillir 8 participants. Complet.


Goupe de lecture de Freud en allemand
Animé par Zoé ANDREYEV (zoe.andreyev@gmail.com), coanimé par Monica FRAENKEL D’ALANÇON

Dans ce groupe, nous lisons des textes de Freud dans leur langue originale et nous traduisons et commentons au fur et à mesure, au fil du texte. Il nous arrive aussi de lire d’autres auteurs (Ferenczi).
Il n’est pas nécessaire d’avoir un bon niveau oral d’allemand, mais un niveau suffisant pour pouvoir lire, avec l’aide d’un dictionnaire. Deux membres du groupe sont germanophones. Notre groupe s’est interrompu pendant la pandémie, mais reprendra à la rentrée si les conditions sanitaires le permettent.

Ce groupe est ouvert aux participants hors SPRF et peut accueillir encore deux personnes.

Mode d’être psychotique
Responsables : Catherine LACHENY (catherine.lacheny@yahoo.fr) et Jolanta TIJUS-GLAZEWSKI (jolanta.tijusglazewski@gmail.com)
Réunions : Les 4èmes mercredis du mois
Première réunion le 22 septembre.

Nous proposons une manière de penser ces différentes modalités de la psychose, que sont ces modes d’être psychotique, fondée sur la reconnaissance d’un mode d’être à soi et au monde particulier. L’écoute de ces patients, de leur spécificité, leur douleur engage l’analyste à accepter de faire l’expérience de l’étrange et du vacillement, aussi bien en lui-même qu’en l’autre.

“Le délire voisine avec le rêve, le fantasme, le mythe et se décline en autant de formations intermédiaires dont on perçoit les nuances dans la force du transfert.” Antoine Nastasi.

Ce groupe ne peut accueillir de nouveaux participants pour l’année 2021-2022.

Lectures de textes de psychosomatique
Responsable : Joël BOUYX (joelbouyx@gmail.com / 0660165937)
Réunions : Les 4èmes jeudis du mois
Première réunion le 23 septembre.

La psychosomatique s’est dégagée de façon nette de la psychanalyse à partir des travaux de l’école de Paris pour devenir une approche spécifique des patients somatisants.
Dans le même temps où se structurait peu à peu un corpus épistémologique spécifique laissant penser qu’elle était devenue une spécialité réservée aux psychosomaticiens, ces concepts ont gagné le champ psychanalytique général, au point où ils infiltrent régulièrement les réflexions théorico-cliniques des analystes.
Cet élargissement n’a pas été sans une certaine dilution et un gauchissement des concepts dont on garde malheureusement une idée simplifiée, quand elle n’est pas caricaturale.
Ce groupe de lecture sera l’occasion de retourner aux sources des écrits psychosomatiques fondamentaux. Il cheminera depuis les écrits princeps jusqu’à leurs formes actuelles, nourries à la fois de la richesse des confrontations théoriques qui n’ont pas manqué comme de l’apport de la clinique.

Ce groupe peut accueillir deux ou trois participants.