groupe de travail

Groupes de Travail

Présentation

Séminaires
Permanents
Conférences

Groupes
de
Travail

Journées
et
matinées
Scientifiques

 

Activités
en lien
avec la SPRF

Historique

Vidéos

Les groupes de travail sont assurés par les membres de la SPRF

et sont destinés aux AEF

Ils sont destinés en priorité aux Analystes en formation mais certains peuvent être ouverts après contact avec la Secrétaire Générale helenedavout@hotmail.com  et accord avec le responsable du groupe

  • 2020-2021

Groupe de lecture de Freud
Responsables : Hélène D’AVOUT (helenedavout@homail.com) et Catherine LACHENY (catherine_lacheny@yahoo.fr)
Réunions : les 1er mardis du mois, de 21h à 2 h.
Première réunion le mardi 6 octobre 2020.

Pour sa troisième année, ce groupe poursuit une lecture chronologique des textes de Freud.
Pendant les deux premières années nous avons travaillé les textes dits de « la découverte de la psychanalyse » et nous avons terminé notre deuxième année par un des premiers textes « des années de maturité ».
Cette année nous étudierons les écrits classés dans cette période de 1911 à 1920, toujours en essayant de faire les liens avec notre clinique.
Ce groupe ouvert aux analystes en formation et aux personnes extérieures à la SPRF désireuses d’échanger avec nous à partir des textes freudiens. Nous pouvons accueillir deux ou trois nouveaux participants.
Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec les responsables.

Groupe de lecture de textes psychanalytiques en anglais
Responsables : Anna DAL MAS (anna.dalmas@belgacom.net) et  Zoé ANDREYEV (zoe.andreyev@gmail.com)
Réunions : le 3ème samedi matin du mois, de 10h30 à 12h30.

Lecture et discussion en anglais d’auteurs de langue anglaise.
L’ouverture à d’autres cultures psychanalytiques constitue une voie d’accès à l’histoire du mouvement psychanalytique ainsi qu’un soutien aux échanges internationaux entre collègues. Les textes choisis (Milner, Winnicott, Meltzer, entre autres) sont discutés dans cette perspective. Autant que possible, la discussion est enrichie de situations cliniques et a lieu en anglais.
Ce groupe est complet.

♦ Groupe de travail : La psychanalyse ‘entre les langues’
Responsable : Zoé ANDREYEV (zoe.andreyev@gmail.com)
Réunions : les 4èmes mardis du mois.
Première réunion le mardi 22 septembre 2020.

Ce groupe se propose d’explorer les questions théoriques et cliniques que peut faire émerger l’instabilité linguistique (soit inter-, soit intralinguistique) dans une psychothérapie ou une psychanalyse. Ce groupe ne s’adresse pas qu’aux analystes multilingues : en effet, nous avons tous des patients qui parlent et vivent dans plusieurs langues, que ce soit en cabinet privé ou en institution. Ces situations cliniques nous offrent une perspective spécifique sur l’étrangeté et l’altérité de notre propre langue maternelle, ainsi qu’un point de départ pour une exploration de ce « royaume intermédiaire » de l’entre-deux transférentiel où langage et sexualité s’entremêlent dans la sensorialité des mots, au-delà parfois du sens. A partir de là, nous explorerons aussi des situations cliniques où cette « autre langue » peut prendre des formes très diverses, pas nécessairement linguistiques. Quelle est la « langue » de la sexualité infantile, comment se traduit-elle, comment parle-t-elle ? Nous lirons des textes choisis en lien avec les situations cliniques présentées par les participants.

Quelques références bibliographiques :

  • Amati-Mehler, J., Argentieri, S. et Canestri, J., La Babel de l’inconscient : langue maternelle, langues étrangères et psychanalyse, Le fil rouge, Paris, P.U.F., 1994.
  • « Langue et courants sexuels », Annuel de l’APF, Paris, P.U.F. 2010.

Ce groupe, qui entame sa deuxième année, peut accueillir encore un participant.
Contacter Zoé Andreyev par mail (zoe.andreyev@gmail.com) ou tel : 0673487156

♦ Groupe de travail : À l’écoute du corps
Responsable : Hélène d’AVOUT
Réunions : les 4ème jeudis du mois, à 20h30.
Première réunion le jeudi 24 septembre 2020.

La période inédite de confinement récemment traversée nous a majoritairement amenés à transformer le dispositif habituel en séances par téléphone ou par Visio, rendant plus aiguë l’absence de toute la sphère sensorimotrice habituellement sensiblement présente.
Si des manifestations corporelles du patient peuvent parfois donner lieu à élaboration au cours du processus analytique, comment penser des éprouvés corporels chez l’analyste ? Sont-ils une sorte de « chimère » signant une imbrication des deux protagonistes où les capacités d’identification primaire, parfois très sollicitées chez l’analyste, signaleraient un besoin de traduction du patient ? Comment le corps pulsionnel, sexuel, le corps « de chair » de l’analyste est-il engagé dans son écoute ? Comment les différents registres de symbolisation peuvent-ils coexister, s’éclairer, s’enrichir, s’annuler ?
Ce groupe de travail dans sa deuxième année s’inspire, pour sa méthodologie, des groupes de la FEP sur « La spécificité du traitement psychanalytique aujourd’hui » et des « Free clinical groups ».
La modalité consiste à laisser libre cours aux associations des participants, en étant plus particulièrement réceptifs aux éprouvés corporels, impressions sensorimotrices, émotions traversant les participants, attentifs également à la prosodie, au rythme, lors de la présentation clinique d’une séance d’un patient en analyse ou en thérapie. Laisser ce temps pour éprouver ce qui peut l’être.
A la fin, le présentateur, jusque-là silencieux, peut déployer ses propres associations, y compris ses sensations corporelles, en écho à celles des participants.
Ce groupe, ouvert aux Membres et aux Analystes en Formation, est coanimé par Muriel Gayet et Hélène d’Avout.
Le groupe peut encore accueillir deux participants. Les personnes intéressées peuvent contacter Hélène d’Avout : helenedavout@hotmail.com / 0687385854

Nouveau groupe de travail : Lecture de textes fondamentaux de psychosomatique
Responsable : Joël BOUYX
Réunions : les 3èmes jeudis du mois.
Première réunion le jeudi 15 octobre 2020.

La psychosomatique s’est dégagée de façon nette de la psychanalyse à partir des travaux de l’école de Paris pour devenir une approche spécifique des patients somatisants.
Dans le même temps où se structurait peu à peu un corpus épistémologique spécifique laissant penser qu’elle était devenue une spécialité réservée aux psychosomaticiens, ces concepts ont gagné le champ psychanalytique général, au point où ils infiltrent régulièrement les réflexions théorico-cliniques des analystes.
Cet élargissement n’a pas été sans une certaine dilution et un gauchissement des concepts dont on garde malheureusement une idée simplifiée, quand elle n’est pas caricaturale.
Ce groupe de lecture sera l’occasion de retourner aux sources des écrits psychosomatiques fondamentaux. Il cheminera depuis les écrits princeps jusqu’à leurs formes actuelles, nourries à la fois de la richesse des confrontations théoriques qui n’ont pas manqué comme de l’apport de la clinique.
Un préalable à l’inscription serait d’avoir lu « Les mouvements individuels de vie et de mort » de Pierre Marty.
joelbouyx@gmail.com / 0660165937

Nouveau groupe de travail : Transfert(s) et contre-transfert
Responsable : Jolanta TIJUS-GLAZEWSKI
Réunions : les 1ers lundis du mois.
Première réunion le lundi 5 octobre 2020.

Revenir aux fondamentaux «transfert(s) et contre-transfert», ce couple en résonance qui est le moteur le plus puissant de la psychanalyse mais aussi le lieu de ses résistances et dont l’interprétation est le révélateur.
L’idée de ce groupe de travail est d’approfondir les textes, de Freud en premier lieu bien sûr, qu’il s’agisse des premières théorisations d’avant 1920, ou de ses avancées avec la deuxième théorie des pulsions jusqu’à l’Abrégé de psychanalyse.
Ensuite nous travaillerons à partir de ses successeurs (Winnicott, Bion, Glover…), puis d’auteurs plus contemporains (Neyraut, Bonnet, Denis, Parat, Green, Chabert…) au fil des questions des participants pour approfondir comment les psychanalystes formalisent les différentes questions que font émerger ces concepts de transfert et de contre-transfert au regard de leur clinique. Nous utiliserons associativement des vignettes cliniques évoquées par nos recherches, pour permettre un abord dynamique entre théorie et clinique.
Ce groupe peut accueillir 8 participants.
Contacter J. Tijus-Glazewski : jolanta.tijusglazewski@gmail.com

Nouveau groupe de travail : Perspective historique sur la technique analytique et lecture de textes
Responsables : Elisabeth ABDOUCHELI-DEJOURS et Jean-Philippe COZ
Réunions : les1ers jeudis du mois.
Première réunion le jeudi 1er octobre 2020.

Nous nous proposons de faire ensemble une lecture du livre d’Horacio Etechegoyen : Fondements de la technique psychanalytique (Hermann, 2005), auteur argentin qui a fait sur 776 pages une synthèse colossale des auteurs psychanalytiques les plus importants. Il devrait nous permettre d’aborder et de comparer leurs théories et leurs écrits techniques ainsi que les conséquences techniques de leurs théories. Nous essaierons de faire des liens avec notre pratique et de repérer les théories implicites sur la base multiple desquelles nous écoutons et intervenons en séance d’analyse ou de psychothérapie.
La présentation d’un chapitre par l’un des participants sera suivie d’une discussion commune au cours de laquelle pourront être également évoquées des vignettes cliniques.
Le programme des rencontres ultérieures sera précisé lors de la première séance. Nous aimerions aussi consacrer cette première séance à un échange informel sur le bousculement de nos cadres de travail produit ces derniers mois par l’expérience commune de l’épidémie et les intuitions, espoirs ou craintes que nous pouvons avoir sur des modifications plus profondes de notre technique que cette période est susceptible de produire.
Contacts : jeanphilippecoz@gmail.com / 0645250691 / edejours@yahoo.fr / 0668514473

Séminaire Modes d’être psychotique
Responsable : Antoine NASTASI  avec la participation de Catherine KESTEMBERG-HARDENBERG (S.P.P.)

Il est des modalités persécutives névrotiques, des vacillements de la réalité ainsi que des hallucinations isolées. Il est aussi des images visionnaires. Plus pesant, mais sans délire apparent, est le commerce délirant avec l’objet.
Le délire voisine avec le rêve, le fantasme, le mythe et se décline en autant de formations intermédiaires dont on perçoit les nuances dans la force du transfert.
Ce séminaire est ouvert aux analystes, aux analystes en formation ainsi qu’à certains cliniciens ayant une expérience en rapport avec la thématique.
Contacter Antoine Nastasi ( anrod@wanadoo.fr)

 

Groupe de préparation du Congrès des Psychanalystes de Langue Française (CPLF)

Responsables : Elisabeth ABDOUCHELI-DEJOURS (edejours@yahoo.fr)

Le prochain C.P.L.F. aura pour thème : « Ce qui a lieu : espaces psychiques et lieux du traumatique ».
Le Congrès de 2020 ayant été reporté à 2021, nous prévoyons deux séances de préparation en février et en mars 2021.
Les dates seront précisées ultérieurement.
Contact : Elisabeth Abdoucheli-Dejours : edejours@yahoo.fr/0668514473
Ce groupe est réservé aux A.E.F. et Membres