news

Juin 2020 – Psyné-Club : Projets pour la rentrée 2020-2021

Chers tous,

Nous avons encore le regret de reporter à l’année prochaine la 10ème séance dans laquelle nous avions prévu de voir ensemble le film « La Vénus à la fourrure » de Roman Polanski et où nous invitions Monsieur Gilbert Diatkine à venir le commenter et en discuter avec nous.
Mais il s’avère que nous ne pouvons partager légalement par internet (quel que soit le système) un film « grand public ».
Le principe d’un ciné-club étant d’offrir et de voir ensemble un film ou une vidéo pour une discussion et des échanges spontanés et conviviaux suite à sa projection (« transmission par la parole »,  combien nous avons pu tous constater comme celle-ci est précieuse), nous espérons intensément pouvoir reprendre les séances dans les locaux de la SPP l’année prochaine.
Mais à l’occasion de cette période de confinement (qui pourrait revenir), nous avons eu deux idées que nous avons pu soumettre aux responsables de la SPP suite à l’invitation qui nous a été faite de nous signaler dans le texte de présentation de la 7ème et dernière conférence par zoom du samedi sur « la clinique du confinement ».
Comme il a été évident que les télécommunications ont permis des conférences qui ont beaucoup plu (pleines d’enseignement) ainsi que leur retransmission vers nos collègues de Province, nous avons pu élaboré :
1) Qu’enfin se réalise un « rêve » persistant depuis la création du Psyné-Club, celui de transmettre vers la Province (voire même l’étranger, pourquoi pas ? Étendre sa transmission en tout cas) de séances à base de vidéos, celles-ci étant partageables via zoom dans une formule mixte à élaborer (en « présentiel » et via zoom à partir de la salle de conférence)…
Celles comportant la projection d’un film « grand public » posent encore problème et doivent aussi répondre aux principes du Psyné-Club…
Celui-ci, créé à l’initiative d’AEF et au début des représentants IPSO, n’a pas et n’a jamais eu l’autorisation, ni la prétention à devenir un séminaire (engagement pris auprès de la SPP) : il n’a pas à devenir des présentations d’une personne qui aurait vu un film ou une vidéo qui lui aurait plu et qui nous ferait partager ses impressions devant des personnes qui pourraient ne pas l’avoir vu et rester toujours à domicile.
L’intention du Psyné-Club reste bien de créer « un lieu » de rencontres entre AEF et Membres, afin de faire connaissance et échanger de façon conviviale, de faire vivre les locaux de la SPP (qui étaient nouveaux), donner le désir d’y venir et de s’y retrouver, non pas de rester chez soi et de se retrouver via écran.
2) Mais nous avons l’idée malgré tout (en cas de « reconfinement »), de prévoir un plan B de programme à base de vidéos afin que le Psyné-Club puisse continuer de vivre (et non pas survivre) malgré tout et de toute façon transmettre pour tous les collègue français et étrangers…
Nous ne pouvions dans l’urgence réaliser tout ceci et nous devons évidemment attendre à la fois le renouvellement annuel du Psyné-Club par la SPP, mais aussi savoir quelles sont les possibilités techniques et technologiques qui vont découler de ce que nous venons de vivre, et ensuite seulement faire approuver un pré-programme (et plan B).
Si d’autres idées et réflexions vous venaient, n’hésitez pas à nous les communiquer, ce qui ferait avancer les nôtres, bien sûr.
En vous remerciant de votre attention et tous nos regrets encore de ce report à nouveau de séance.
Nous vous souhaitons un été bien réparateur pour revenir en forme pour une nouvelle année qui, nous l’espérons, sera plus agréable que celle que nous venons de vivre.
Nathalie Jozefowicz
Pour l’équipe du Psyné-Club

21-24 Juillet 2021 : 52° Congrès de l’IPA à Vancouver, Canada

IPA 52nd Congress Vancouver

With each passing week, people around the world are feeling the effects of physical distancing and travel restrictions. We know that the uncertainty about how long these measures will last is causing significant stress.

The IPA team continues to closely monitor developments relating to COVID-19.

With this in mind, we wish to reassure all members and candidates that we are continuing to plan for the Vancouver Congress, 21 to 24 July 2021 and we are receiving proposals for the Congress, the Pre-Congress and also for Prizes and Awards.

These are challenging times and we continue to navigate this uncharted territory together.

Please find below a message from our Programme Committee, this video was recorded in different languages. We are working on a second version to include more languages too.

Message du Congress IPA Comitee

Rencontre avec Jean-Claude Stoloff

Jeudi 28 novembre 2019 à 20h
A l’occasion de la parution de son livre
« Psychanalyse et civilisation contemporaine. Quel avenir pour la psychanalyse ? »

Tschann librairie : 125 boulevard du Montparnasse Paris (6ème)

Tschann Libraire & les éditions PUF

sont heureux de vous convier à rencontrer

Jean Claude Stoloff

à l’occasion de la parution de son livre

Psychanalyse et civilisation contemporaine. Quel avenir pour la psychanalyse ?

collection souffrance et théorie

seront discutants :

Jocelyne Malosto de l’APF

et Jean-François Solal de la SPF

Depuis des décennies une certaine désaffection pour la psychanalyse se fait jour. Son public se restreint et son image se dégrade. Les personnes s’orientant vers la psychanalyse, en tant que méthode thérapeutique, sont moins nombreuses. Son implantation dans les centres de soins en psychiatrie et à l’université diminue.

La civilisation contemporaine et numérique marquée par le culte de la vitesse, de la performance, et la dictature de l’urgence prend à revers la psychanalyse qui table sur la lente transformation des processus psychiques, plutôt que sur des résultats rapides mais en conséquence fragiles. Cependant les psychanalystes doivent s’interroger sur leur propre responsabilité dans ce déclin. La psychanalyse n’a pas suffisamment élaboré les outils théoriques lui permettant de penser le monde moderne, notamment les nouvelles formes prises par la destructivité qui attaque l’éco-système planétaire, mettant ainsi en danger la démocratie auquel le sort de la psychanalyse est intrinsèquement lié. En effet les incertitudes pesant sur l’avenir de la démocratie en Europe comme dans le monde sont aussi de nature à hypothéquer le futur de la psychanalyse. Où va la psychanalyse ? Quel est son avenir, ainsi que celui de ce « métier impossible » de psychanalyste ? A quelles conditions pourra-elle éviter sa dilution dans le vaste marais des diverses psychothérapies et garder son originalité dans le traitement des troubles mentaux ?

Jean Claude Stoloff

Le jeudi 28 novembre 2019 à 20h

Tschann Libraire

125, boulevard du Montparnasse

75006 Paris

Octobre 2019 : « INFINI et ILLIMITÉ », Revue Française de Psychanalyse, sous la direction d’Antoine NASTASI

 

Le dernier numéro de la Revue Française de Psychanalyse est publié sous la direction d’Antoine NASTASI. Ce numéro comporte des articles d’Anna DAL MAS, Cathie SILVESTRE et Muriel SOULIE. Christine VOYENNE y  présente le livre de Jean-Claude STOLOFF  « Psychanalyse et civilisation contemporaine, Quel avenir pour la psychanalyse? »

Voir le site de la revue : https://www.rfpsy.fr/