Ce schéma est celui que Freud propose dans un manuscrit écrit en 1895 « L’ Esquisse d’une psychologie » scientifique  retrouvé dans les lettres qu’il envoya à son ami Fliess et publié dans « Naissance de la psychanalyse », PUF 1956, p.342

Freud tente d’y exposer ses intuitions nouvelles. Il cherche à établir  la psychanalyse sur une base scientifique, juxtaposant  des notions provenant de la neurobiologie avec ses propres observations cliniques.

Pour lui, à cette époque, le Moi fonctionne simultanément à un niveau physiologique avec la gestion de l’énergie qui circule entre les neurones et à un niveau psychologique, comme instance chargée d’entraver les processus psychiques primaires.

Bien que ses théorisations aient considérablement évolué par la suite, il gardera toujours cette idée que corps et psychisme sont indissociables l’un de l’autre.